Le principe de la destruction endométriale dans le cadre du contrôle des saignements utérins est ancien. De multiples agents physiques (froid, chaleur), chimiques utilisés en application endo utérine directe ont été responsables de complications redoutables qui ont progressivement motivé leurs abandon.
La résection endométriale sous hystéroscopie opératoire ou “endométrectomie” et une des méthodes actuelles qui se propose de traiter les saignements utérins anormaux de façon conservatrice.