• La maladie du testicule féminisant ou syndrome de l’insensibilité aux androgènes , est une anomalie rare, dans laquelle l’individu est d’apparence féminine, mais de génotype masculin (46 XY au lieu de 46 XX pour les femmes).
  • Il s’agit d’un manque d’efficacité de la testostérone (en général à cause d’une mutation du gène du récepteurs aux androgènes ce qui est une maladie liée au chromosome X), qui ne parvient pas à masculiniser les tissus, ce qui aboutit, à l’issue de la période gestationnelle, à un individu d’apparence féminine.
  • Les patientes atteintes de cette maladie ne sont pas fécondes (car elles ne possèdent pas d’utérus ainsi que la partie supérieure du vagin), mais elles ont des organes génitaux externes le plus souvent normaux
  • Elles sont pourvues de testicules en position abdominale (qui sont le plus souvent retirés par voie chirurgicale  une fois la croissance terminée pour éviter leur risque de cancérisation),
  • C’est souvent à l’occasion d’un bilan de stérilité ou d’une absence totale de menstruations que la maladie est découverte.
  • La testostérone circulante ne pouvant pas agir sur les tissus, elle est intégralement convertie en estrogène De ce fait, les individus porteurs d’un testicule féminisant sont souvent d’apparence féminine.

Cette vidéo montre la technique coeliochirurgicale pour l’ablation de testicules ectopiques dans le cadre du syndrome de l’insensibilité aux androgènes ou testicules féminisant.