Dr. Moulay Nabil


Cœlioscopie opératoire – Définition

Il s’agit d’une intervention chirurgicale mini invasive sur la cavité abdominale qui, au lieu de se faire par une large incision de la paroi (laparotomie), se pratique par des ouvertures limitées (moins de 1 centimètre) laissant passer au travers de tubes creux ( trocarts ) un endoscope ( tube optique muni d’un système d’éclairage ) et des instruments opératoires miniaturisés .

L’intervention est filmée par une caméra est suivie sur un écran vidéo.


  • Technique
  • Avantages de la chirurgie cœlioscopique
  • Indications
Technique

Un gaz (gaz carbonique) est introduit dans l’abdomen à l’aide d’une aiguille afin de distendre ce dernier et de permettre la mise en place de l’endoscope (le plus souvent par l’ombilic) qui visualisera l’ensemble des organes intra abdominaux.

Parfois, l’intervention s’arrête après l’examen de l’abdomen :

Elle permet de rechercher une anomalie indécelable par d’autres moyens comme, des séquelles d’une infection génitale ou une endométriose,….

Au cours de cette procédure, lors du bilan d’une infertilité, le bon fonctionnement des trompes peut être vérifié par l’injection dans l’utérus d’un produit coloré que l’on peut voir sortir par l’extrémité des trompes (« épreuve au bleu ou chromotubation« ).

Dans d’autres cas, un geste chirurgical par coelioscopie peut être nécessaire au cours de la même anesthésie, sans ouvrir l’abdomen :

D’autres petites incisions (5 à 10 mm) sur l’abdomen sont alors nécessaires pour introduire des instruments de chirurgie (pinces, ciseaux, matériel de coagulation). Parfois, le geste chirurgical ne peut être réalisé par voie coelioscopique, une ouverture de l’abdomen est alors nécessaire.

Avantages de la chirurgie cœlioscopique

1. Le confort post opératoire est meilleur.

Diminution importante d’utilisation de médications contre la douleur

2. Le séjour hospitalier est plus court;

Moins de 24 heures pour une coelioscopie diagnostique 24 à 48 heures pour une coelioscopie opératoire

3. La reprise de l’activité professionnelle est plus rapide.

4. Les complications sont moindres ou équivalentes à la chirurgie classique

Diminution du risque infectieux

Diminution du risque d’éventration ou de hernie

5. Les résultats sont similaires ou meilleurs que la chirurgie classique

Chirurgie de la fertilité, du prolapsus …

6. L’absence de cicatrices disgracieuses apporte un bénéfice esthétique certain.

Indications

1. Diagnostic et traitement de la grossesse extra utérine

Le traitement consistera en l’ablation de la grossesse avec respect de la trompe (traitement conservateur) ou en l’ablation de la trompe ( salpingectomie ) si les critères de la conservation ne sont pas réunis.

2. Diagnostic et traitement de la stérilité tubo péritonéale

Représentant 30 % des causes de stérilité chez la femme jeune ,elle regroupe les occlusion tubaire distales et les adhérences pelviennes qui altèrent la mobilité normale entre la trompe et l’ovaire.

3. Diagnostic et traitement des kystes de l’ovaire

La prise en charge des kystes de l’ovaire repose sur le couple échographie et coelioscopie qui permettent de distinguer les kystes bénins dont le traitement sera exclusivement coelioscopique et les kystes suspects de malignité nécessitant impérativement un traitement par chirurgie classique oncologique.

4. Traitement des pathologies de l’utérus

Hystérectomie coelioscopique

Lorsque l’ablation de l’utérus est médicalement indiquée ,cette dernière peut parfaitement être réalisée par voie coelioscopique , alternative fiable et sûre aux autres voies d’abord classiques.

Myomectomie coelioscopique

L’ablation de fibromes utérins dans des cas précis peut également être envisagée exclusivement par coelioscopie

5. Diagnostic et traitement des urgences abdomino pelviennes

Infection pelvienne aiguë

Seul examen actuellement fiable pour confirmer le diagnostic la coelioscopie. permet de réaliser des prélèvements bactériologiques sur les sites infectés , d’effectuer le traitement des formes abcédées et joue un rôle capital dans le suivi à long terme pour contrôler s’il existe une inflammation persistante ou pour traiter une stérilité ultérieure.

Torsion d’annexe

De diagnostic difficile et de pronostic sévère (nécrose ovarienne et /ou tubaire) la coelioscopie permettra de confirmer le diagnostic et d’envisager un traitement précoce seul garant d’un récupération fonctionnelle totale.

6.Diagnostic et traitement de l’endométriose

L’endométriose externe (implantation ectopique d’endomètre hors de la cavité utérine), est une maladie fréquemment rencontrée en gynécologie notamment en cas de stérilité ou d’algie pelvienne. Bien qu’évoquée cliniquement et par l’échographie ou l’IRM seule la coelioscopie permet dans le même temps le diagnostic positif, la description topographique précise des lésions, la confirmation histologique et le traitement coeliochirurgical .

7. Diagnostic et traitement des douleurs pelvienne chroniques

En dehors de causes évidentes comme l’endométriose ou les séquelles adhérentielles , souvent l’origine de ces douleurs n’est pas univoque et la coelioscopie sera nécessaire à la recherche d’une cause qui pourra être traitée dans le même temps opératoire.

8. Stérilisation tubaire

Largement pratiquée au Maroc du fait de sa fiabilité , simplicité et la quasi absence de complications , la stérilisation tubaire par coelioscopie est une des méthodes de stérilisation les plus utilisées dans le monde.

9. Traitement des cancers gynécologiques ( col de l’utérus et endomètre)

Lymphadénectomie pelvienne

L’extirpation des ganglions pelviens par voie coelioscopique est une technique actuellement standardisée, sûre et incontournable dans la stadification, le pronostic et le traitement des cancers gynécologiques .

Hystérectomie élargie

Sous couvert d’un bonne expérience et de cœlioscopie opératoire et de chirurgie oncologique (chirurgie des cancers) le traitement de certains cancers du col de l’utérus et de l’endomètre est actuellement réalisé exclusivement par coeliochirurgie avec des résultats identiques, tout en diminuant la morbidité et améliorant la qualité de survie par rapport aux traitements standards par laparotomie.

10. Traitement des prolapsus génitaux

La cœlioscopie opératoire permet actuellement la correction des troubles de la statique pelvienne (extériorisation de l’utérus ,de la vessie ou du rectum) à l’aide de la pose de prothèses qui seront amarrées sur l’organe prolabé et en haut de la concavité sacrée (promontoire) avec des résultats anatomiques et fonctionnels meilleurs sinon équivalents aux autres techniques chirurgicales (chirurgie vaginale ou abdominale).



Dr. Moulay Nabil





Newsletter


Inscrivez-vous à la newsletter de Dr. Moulay Nabil pour recevoir toutes les nouvelles vidéos .



© 2020, ALL RIGHTS RESERVED,CONCEPTION & DÉVELOPPEMENT SONEDIS